Menu

AESI - Sciences humaines

La formation en sciences humaines consiste en une approche variée et diversifiée du monde qui nous entoure. L’histoire, la géographie et les sciences sociales sont trois domaines complémentaires qui s’imbriquent et permettent une analyse approfondie des sujets envisagés.

Le cours de géographie aborde des notions aussi diverses que la démographie, la climatologie, l’étude de la tectonique des plaques ou le bassin méditerranéen.   Il accompagne les étudiants dans le développement de leur compréhension du monde.

En questionnant des faits sociaux comme les inégalités sociales ou celles qui opposent le Nord et le Sud, les préjugés sur l’immigration, les liens de parenté ou la citoyenneté mondiale, le cours de Sciences Sociales incite les étudiants à appliquer une démarche d’analyse rigoureuse à la société qui nous entoure.

Le cours d’histoire invite les étudiants à construire une vision synthétique du passé humain en explorant les grandes évolutions qui remodèlent le quotidien des femmes et des  hommes  au fil des siècles. Il tente également de leur faire apprécier la valeur du patrimoine.

Ces cours, qui privilégient les liens avec le terrain et l’actualité, se fondent sur un bagage théorique spécifique. Les contenus se centrent sur les matières vues dans l’enseignement secondaire inférieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La formation insiste sur l’élaboration et l’utilisation des outils de travail spécifiques aux sciences humaines. La formation permet essentiellement d’enseigner dans le secondaire inférieur les cours d’histoire, de géographie, de sciences sociales, d’actualité, d’initiation à la technologie, mais aussi dans les écoles de devoirs, l’enseignement spécialisé, etc.

  Retrouvez-nous sur Facebook

Bloc 1 U. E. Sciences Humaines

Bloc 2 U. E. Sciences Humaines

Bloc 3 U. E. Sciences Humaines

Plus généralement, dans le département secondaire, dans le souci de sans cesse faire évoluer la formation pour l’adapter aux réalités du terrain, nous proposons des activités toujours en lien avec les pratiques de classe.

C’est ainsi que nous organisons entre autres :

  • des activités à l’extérieur en collaboration avec des associations, des musées, des bibliothèques, des lieux culturels… pour à la fois développer la culture de nos étudiants et construire des outils et des démarches didactiques à exploiter dans l’enseignement ;
  • des ateliers de formation professionnelle animés par plusieurs enseignants de disciplines différentes;
  • un module « créativité », pour initier nos étudiants aux techniques d’innovation adaptées à l’enseignement ;
  • un module dédié aux pédagogies actives, véritable axe directeur de notre enseignement ;
  • des activités travaillant l’intégration des NTIC dans les scénarios pédagogiques.
  • La participation à des évènements comme le « Printemps des sciences » principalement pour les sections « Sciences », « Economie familiale et sociale » et « Sciences humaines »,
  • une unité optionnelle d’alphabétisation pour optimiser l’accueil des élèves dont le français n’est pas la langue maternelle ;
  • pour les étudiants des sections « Sciences humaines » et « Arts plastiques » : une unité optionnelle « Découverte et initiation à la découverte du patrimoine wallon».

Au cours de votre formation, l’accent sera mis sur le lien entre la théorie et la pratique notamment au travers des ateliers de formation professionnelle et des stages. Sur le terrain, vous bénéficierez d’un encadrement personnalisé assuré à la fois par les professeurs de discipline, les psychopédagogues, les maitres de formation pratique et les maitres de stage.

La durée des stages et les exigences d’évaluation seront progressives tout au long du cursus. Dans un but d’ouverture aux différentes réalités professionnelles, les lieux de stage seront choisis par les enseignants de la Catégorie pédagogique. Ces choix privilégieront des maitres de stage chevronnés de l’enseignement officiel, et prioritairement ceux de l’enseignement communal liégeois, pratiquant des pédagogies variées et ouvertes à la diversité culturelle. Ils tiendront également compte de vos souhaits quant à la situation géographique et l’accessibilité des écoles.

En BLOC 1, les deux semaines de stage se dérouleront en deux temps. Le premier consistant en une période de sensibilisation professionnelle permettant une observation et une approche globale du métier d’enseignant et de la réalité du terrain. Le deuxième consistant en une période d’observation participante permettant de mener des activités en situation réelle en étroite liaison avec les apprentissages réalisés notamment lors des ateliers de formation professionnelle. La prise en charge de la classe sera donc progressive et l’accent sera prioritairement mis sur la qualité des relations établies.

En BLOC 2, deux stages de deux semaines seront organisés. Il s’agira alors pour vous d’assurer la prise en charge complète de la classe et de faire preuve de professionnalisme tant du point de vue relationnel que de la qualité des apprentissages. Ces stages se dérouleront dans des contextes différents selon notamment l’année, le type d’école (active, immersive, à discrimination positive, …) et pour le secondaire le type d’enseignement (général, de qualification, professionnel).

En BLOC 3, vous aurez l’occasion de gérer huit semaines de stage dans l’enseignement ordinaire (en deux ou trois moments) et deux semaines dans l’enseignement spécialisé (ou de promotion sociale pour le département secondaire et en psychomotricité pour le département préscolaire). Vous aurez alors l’opportunité de confirmer vos aptitudes pédagogiques, d’asseoir votre identité professionnelle, de développer vos capacités de travail en équipe et de grandir en autonomie. Tout comme en BLOC 2, nous vous aiderons à diversifier vos pratiques professionnelles et à vous adapter à des contextes d’enseignement différents. En outre, un stage pourrait s’effectuer dans une école de votre commune ou de votre région afin de vous permettre de nouer des liens privilégiés qui pourraient s’avérer importants pour votre avenir professionnel. C’est également en fin de cycle que vous pourrez, si vous le souhaitez, participer à une expérience de mobilité internationale.

La formation permet essentiellement d’enseigner dans le secondaire inférieur les cours d’histoire, de géographie, de sciences sociales, d’actualité, d’initiation à la technologie, mais aussi dans les écoles de devoirs, l’enseignement spécialisé, etc.

Que vous choisissiez le département préscolaire, primaire ou secondaire, votre avenir professionnel est assuré dans l’enseignement, métier en pénurie, ou ailleurs! Si vous optez pour l’enseignement, de nombreuses possibilités d’emploi existent dans des écoles ordinaires ou spécialisées, de plein exercice, de formation en alternance ou de promotion sociale.

En outre, vous disposerez d’un diplôme de baccalauréat professionnalisant qui vous ouvrira des portes tant dans la fonction publique (administrations, ministères,…) que dans le secteur privé (banques, assurances, associations,…). Vous pourrez également envisager une carrière d’enseignant à l’étranger ou encore participer à des projets de coopération.

Au cas où vous désireriez compléter votre formation, des passerelles existent entre les Hautes Écoles et les Universités (Master en sciences de l’éducation, en sciences du travail, en arts du spectacle,…) ainsi que des passerelles internes entre nos trois départements (préscolaire, primaire, secondaire) et, en formation continuée, un module de formation aux pédagogies actives et à l’orthopédagogie.