Menu

Instituteur(trice) primaire

Être instituteur(trice) primaire, c’est :

  • permettre à l’enfant d’apprendre par lui-même, pour lui-même, mais avec les autres ;
  • valoriser la construction des connaissances dans une visée d’émancipation des apprenants au sein d’un cadre assurant le respect, la solidarité, l’écoute et le développement de la confiance en soi ;
  • être motivé, désireux d’apprendre et responsable de ses actes d’enseignement.

La formation d’enseignant(e)s vise le développement de compétences et de connaissances ancrées dans la future réalité professionnelle. Celles-ci fonderont les actions des étudiants auprès des élèves âgés de 6 à 12 ans. Parmi elles, on retrouve :

  • maitriser la langue française pour enseigner et communiquer ;
  • maitriser les disciplines et avoir une bonne culture générale ;
  • organiser le travail de la classe ;
  • choisir, construire et exploiter avec pertinence les outils didactiques ;
  • faire preuve d’empathie ;
  • donner du sens aux apprentissages ;
  • organiser des projets de classe et d’école ;
  • s’ouvrir sur l’extérieur ;
  • prendre en compte la diversité des élèves ;
  • gérer un groupe-classe ;
  • travailler en équipe et coopérer avec les parents et les partenaires de l’école ;
  • se former et innover ;
  • pratiquer l’analyse réflexive pour progresser dans l’exercice du métier ;
  • réfléchir aux valeurs à développer au sein d’une classe et mettre en place un dispositif d’enseignement qui les intègre ;
  • ...

Le lien « théorie-pratique » s’établira tout au long de la formation grâce aux différents cours et ateliers de formation professionnelle. De plus, les stages effectués dans les écoles primaires dès la première année du cursus donneront l’occasion de s’initier aux diverses facettes du métier dans des écoles ordinaires (notamment à pédagogie active) et spécialisées.

L’ouverture sur l’extérieur se concrétisera par des activités réalisées en partenariat avec différentes institutions : conférences, invitation de personnes ressources, collaboration avec des enseignants des classes primaires, organisation de classes de dépaysement, visites d’écoles alternatives, voyages d'études, ateliers de théâtre, programme Erasmus+…

Dans le souci de sans cesse faire évoluer la formation pour l’adapter aux réalités du terrain, nous proposons des activités toujours en lien avec les pratiques de classe. C’est ainsi que nous organisons entre autres :

  • un module « FLE », pour optimiser l’accueil des enfants du primaire dont le français n’est pas la langue maternelle ;
  • un module « approche interactive », qui met l’accent sur l’analyse des interactions entre enfants dans les processus d’apprentissage ;
  • un module « créativité », pour initier nos étudiants aux techniques d’innovation adaptées à l’enseignement ;
  • un module dédié aux pédagogies actives, véritable axe directeur de notre enseignement ;
  • des activités à l’extérieur en collaboration avec des associations, des artistes professionnels, des musées, des bibliothèques, des lieux culturels… pour développer la culture et enrichir la formation artistique de nos étudiants ainsi que pour construire des outils et des démarches didactiques à exploiter   dans le fondamental ;
  • des ateliers de formation professionnelle animés par plusieurs enseignants de disciplines différentes, menant souvent à l’élaboration de séquences d’apprentissage testées dans les classes du primaire ;
  • un rallye différenciation, où des acteurs de terrain partagent leur expérience sur la manière d’adapter l’enseignement à l’hétérogénéité des classes ;
  • un module « classes lecture », pour permettre à nos étudiants d’être sensibilisés à ce type de projet à mener avec des enfants du primaire ;
  • un module dédié à la pédagogie du wallon, pour promouvoir cette culture auprès des enfants du fondamental ;
  • un accompagnement par nos étudiants d’enfants du fondamental en classes de dépaysement (vertes, de mer, de ferme, de ville…) ;
  • des collaborations avec des enseignants du primaire, accueillant régulièrement nos étudiants dans leur classe, pour leur permettre de les observer ou de tester certaines activités ;
  • une unité optionnelle « didactique de la morale », donnant accès au titre requis pour dispenser les cours de morale à l’école primaire ;
  • une unité optionnelle «  didactique de la philosophie et citoyenneté  », donnant accès au titre requis pour dispenser les cours d’éducation à la philosophie et citoyenneté à l’école primaire.

Choisir d’entreprendre ses études à Jonfosse, c’est adhérer aux valeurs humanistes et citoyennes défendues par l’enseignement communal liégeois.

Depuis plus de 100 ans, nous formons des enseignants bénéficiant d’une formation solide dans un établissement à taille humaine permettant un encadrement personnalisé. Si vous êtes intéressés par le caractère diversifié et exhaustif de notre formation, rejoignez-nous !

  Retrouvez-nous sur Facebook

Bloc 1 U. E. Primaire

Bloc 2 U. E. Primaire

Bloc 3 U. E. Primaire

Au cours de votre formation, l’accent sera mis sur le lien entre la théorie et la pratique notamment au travers des ateliers de formation professionnelle et des stages. Sur le terrain, vous bénéficierez d’un encadrement personnalisé assuré à la fois par les professeurs de discipline, les psychopédagogues, les maitres de formation pratique et les maitres de stage. La durée des stages et les exigences d’évaluation seront progressives tout au long du cursus.

Dans un but d’ouverture aux différentes réalités professionnelles, les lieux de stage seront choisis par les enseignants de la Catégorie pédagogique. Ces choix privilégieront des maitres de stage chevronnés de l’enseignement officiel, et prioritairement ceux de l’enseignement communal liégeois, pratiquant des pédagogies variées et ouvertes à la diversité culturelle. Ils tiendront également compte de vos souhaits quant à la situation géographique et l’accessibilité des écoles. De plus, les étudiants des départements préscolaire et primaire seront amenés, au minimum une fois au cours du cursus, à seconder un enseignant dans l’encadrement d’une classe de dépaysement (de neige, de mer, de ville,…).

En BLOC 1, les deux semaines de stage se dérouleront en deux temps. Le premier consistant en une période de sensibilisation professionnelle permettant une observation et une approche globale du métier d’enseignant et de la réalité du terrain. Le deuxième consistant en une période d’observation participante permettant de mener des activités en situation réelle en étroite liaison avec les apprentissages réalisés notamment lors des ateliers de formation professionnelle. La prise en charge de la classe sera donc progressive et l’accent sera prioritairement mis sur la qualité des relations établies.

En BLOC 2, deux stages de deux semaines seront organisés. Il s’agira alors pour vous d’assurer la prise en charge complète de la classe et de faire preuve de professionnalisme tant du point de vue relationnel que de la qualité des apprentissages. Ces stages se dérouleront dans des contextes différents selon notamment l’année, le type d’école (active, immersive, à discrimination positive, …) et pour le secondaire le type d’enseignement (général, de qualification, professionnel).

En BLOC 3, vous aurez l’occasion de gérer huit semaines de stage dans l’enseignement ordinaire (en deux ou trois moments) et deux semaines dans l’enseignement spécialisé (ou de promotion sociale pour le département secondaire et en psychomotricité pour le département préscolaire). Vous aurez alors l’opportunité de confirmer vos aptitudes pédagogiques, d’asseoir votre identité professionnelle, de développer vos capacités de travail en équipe et de grandir en autonomie. Tout comme en BLOC 2, nous vous aiderons à diversifier vos pratiques professionnelles et à vous adapter à des contextes d’enseignement différents. En outre, un stage pourrait s’effectuer dans une école de votre commune ou de votre région afin de vous permettre de nouer des liens privilégiés qui pourraient s’avérer importants pour votre avenir professionnel.

Que vous choisissiez le département préscolaire, primaire ou secondaire, votre avenir professionnel est assuré dans l’enseignement, métier en pénurie, ou ailleurs! Si vous optez pour l’enseignement, de nombreuses possibilités d’emploi existent dans des écoles ordinaires ou spécialisées, de plein exercice, de formation en alternance ou de promotion sociale.

En outre, vous disposerez d’un diplôme de baccalauréat professionnalisant qui vous ouvrira des portes tant dans la fonction publique (administrations, ministères,…) que dans le secteur privé (banques, assurances, associations,…). Vous pourrez également envisager une carrière d’enseignant à l’étranger ou encore participer à des projets de coopération.

Au cas où vous désireriez compléter votre formation, des passerelles existent entre les Hautes Écoles et les Universités (Master en sciences de l’éducation, en sciences du travail, en arts du spectacle,…) ainsi que des passerelles internes entre nos trois départements (préscolaire, primaire, secondaire) et, en formation continuée, un module de formation aux pédagogies actives et à l’orthopédagogie.